banniere

DERNIÈRES SIMULATIONS RÉALISÉES

Celine: 4 000 €
Rachat crédit Locataire
à 10:46 le 02/07/2016
Luc: 1 500 €
Rachat crédit Locataire
à 10:13 le 02/07/2016
Veronique: 10 000 €
Rachat crédit Locataire
à 09:09 le 02/07/2016
Jean luc: 25 000 €
Rachat crédit Propriétaire
à 08:43 le 02/07/2016





simulation en ligne




Les personnes fichés FICP

ficp

Le surendettement est à l’origine de situation budgétaire compromettante. Malheureusement, de plus en plus de ménages français en sont victimes. Parmi ses conséquences les plus handicapantes figure le fichage bancaire. Le plus classique qu’est le FICP, survient bien souvent quand le budget du ménage est déjà au rouge. Mais de quoi s’agit-il et comment y faire face ?

Qu’est-ce que le FICP ?

Le Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers ou FICP recense tous les débiteurs se trouvant dans l’incapacité d’honorer leurs dettes. Géré par la Banque de France, ce fichier est consulté obligatoirement par tous les organismes de prêt, avant qu’ils décident d’accorder ou non l’ouverture d’un crédit à destination d’un particulier. Ce fichier nominatif peut alors influencer la décision d’un établissement bancaire quant à l’octroi d’un nouveau financement.En effet, la logique veut qu’un emprunteur qui n’a pas remboursé ses dettes antérieures soit vu comme un mauvais payeur. Par conséquent, un établissement pourrait décider de ne pas prendre le risque de lui accorder un prêt compte tenu des antécédents de celui-ci. Etant donné que sa décision pour octroyer ou non un crédit se fait unilatéralement, il n’est pas non plus obligé d’expliquer les motifs de son choix. Malheureusement, tout cela se fait au détriment de l’emprunteur. Et pour cause, un particulier qui décide de s’engager dans une nouvelle dette n’est pas, par définition, quelqu’un qui ait des revenus déjà aisés. Le choix d’un crédit est généralement motivé par un besoin d’argent pressant. La situation budgétaire de l’emprunteur peut aussi être précaire, ce qui l’empêche d’avoir les fonds nécessaires pour financer les projets de son choix. Le malendettement aidant, il se peut même que parfois les mensualités en cours soient plus que pesantes, de telle sorte qu’il n’est plus possible pour le ménage de bénéficier d’un reste à vivre suffisant. Quoi qu’il en soit, de telles situations sont alarmantes quand on subit déjà un fichage bancaire.Ayant peu de chances de voir sa demande de prêt valider, la personne endetté et fiché se trouve alors dans l’incapacité d’assainir son budget, du moins s’il envisage de régler ses impayés, de réaliser via le système de crédit des projets plus rémunérateurs, d’améliorer son cadre de vie, de concrétiser des envies de changement ou des projets personnels, etc. Cela étant, il ne s’agit pas d’une finalité en soi. Des solutions existent bel et bien.

Vers qui se tourner pour obtenir un financement ?

Les établissements financiers qui revendiquent le risque 0 ne sont d’aucun aide aux personnes fichées au FICP. En effet, les antécédents financiers de ces dernières attestent qu’ils peuvent ne pas se faire rembourser. Par conséquent, ils ne souhaitent tout simplement pas prendre un tel risque. Toutefois, d’autres organismes financiers – de plus en plus nombreux actuellement d’ailleurs – se sont rendu compte que les FICP restent un excellent filon à exploiter. Ils estiment qu’un passé financier à problème n’est pas en soi un critère de refus de crédit. Ces banques pour FICP sont alors disposées à prendre le risque, s’il y en a, en mettant tout simplement en place des balises prédéfinies. Cela concernera notamment les taux d’intérêt qui sont plus importants que pour le cas d’un emprunteur sans antécédent, ou encore des échéances plus longues. Quoi qu’il en soit, ces créanciers restent d’excellents aides pour les personnes fichées à la Banque de France. En effet, tous les particuliers qui ont connu un incident de paiement ne sont pas systématiquement des mauvais payeurs. Peut-être qu’ils ont tout simplement été victimes de la vie (maladie, chômage, divorce, perte d’un conjoint, etc.) et par conséquent, ils n’ont pas pu honorer leurs dettes à temps. Or le fichage peut survenir à l’issue de deux mensualités impayées consécutives ou le non-paiement d’un crédit d’un montant de 500 € minimum sans échéance 60 jours suivant date de mise en demeure. Aussi, ces établissements financiers estiment que pénaliser de tels emprunteurs pour l’obtention d’un nouveau crédit n’est pas la solution. Bien au contraire, ils choisissent de leur offrir un nouveau départ financier en leur accordant leur demande de crédit. Mais alors, comment faire en sorte qu’un dossier de crédit puisse être accordé ?

Quelle formule de prêt demander ?

Si la situation financière des FICP n’est pas des plus faciles ni des plus aisées, elle reste néanmoins gérable. Selon l’état de leur budget, ils ont le choix entre deux formules : le crédit et le rachat de crédit. Dans les deux cas, il leur convient d’identifier exactement leurs attentes afin de mettre toutes les chances de leurs côtés pour que leur demande soit octroyée.Ainsi, les formes de crédit ouvertes aux FICP sont les mêmes que celles destinées aux personnes n’ayant aucun antécédent budgétaire. Ils peuvent faire la demande d’un crédit renouvelable, d’un prêt personnel ou d’un crédit alloué (pour le financement d’un bien précis : une voiture, un équipement, etc.). N’étant pas des exclus sociaux ni financiers, les FICP peuvent alors demander l’ouverture d’un crédit comme tout un chacun. La différence réside seulement sur le fait que le fichage pourra être cité comme étant un critère d’irrecevabilité de leur dossier.Il en est de même pour le rachat de crédit. Ainsi, la personne fiché peut bénéficier d’une restructuration de ses crédits, que ceux-ci aient pour origine un découvert bancaire, un prêt à la consommation, une dette fiscale, sociale ou familiale, un prêt renouvelable, etc. En tous les cas, il peut demander le regroupement de tous ses prêts afin de pouvoir bénéficier d’un allègement de mensualités et d’une rallonge des échéances. Mais là encore, la différence repose sur le fait qu’un incident de paiement dans le passé peut affecter lourdement la décision de l’organisme de prêt dans l’obtention ou non d’un crédit.

Face à de telles situations, l’idée est alors de jouer sur les garanties dont le FICP dispose pour voir sa demande de prêt accordée. Ainsi, il pourra notamment faire valoir son droit de propriété, s’il est propriétaire de son logement ou d’une résidence locative. En contractant un regroupement de prêts hypothécaires c’est-à-dire en mettant son bien immobilier en hypothèque, un propriétaire FICP offre aux établissements financiers une garantie solide quant à son engagement d’honorer ses dettes. Ce faisant, ceux-ci peuvent choisir de lui octroyer un emprunt dans des conditions plus souples et plus avantageuses, parfois même mieux que pour un locataire sans incident financier. Si les locataires FICP peinent plus à voir leur demande de prêt ou rachat de prêt accorder, la situation n’est pas pour autant irrémédiable non plus. En effet, ils peuvent par exemple jouer sur des garanties comme l’« hypo loc » et ainsi assainir le budget de leur ménage. Le rachat de crédit pour locataire FICP est alors une excellente solution pour ne pas descendre en-dessous du seuil de pauvreté intolérable, voire pour pouvoir réaliser et concrétiser de nouveaux projets.

Les FICP peuvent-ils faire jouer la concurrence ?

Bien entendu ! Si les banques pour FICP sont effectivement rares, cela ne veut pas dire qu’elles sont inexistantes. Par conséquent, rien n’empêche à un FICP de réagir en fonction de ses véritables attentes. Il est même tenu de comparer les offres pour le bien des autres particuliers se trouvant dans une situation similaire à la sienne. La simulation en ligne des établissements financiers pour FICP et la mise en concurrence permettent alors de trouver l’organisme de prêt idéal. Des éléments tels que le taux d’intérêt, les conditions de remboursement, le montant de la garantie, la durée de l’échéance sont autant de facteurs de choix qu’il convient de considérer avant de contracter un prêt. D’ailleurs, il ne faut pas perdre de vue qu’un crédit est un engagement dont il faut honorer. En ayant le reflexe de comparer les offres proposées sur le marché, un FICP y trouve le moyen d’anticiper son avenir financier. Cela étant comme pour toute demande de prêt, la simulation doit se faire gratuitement. De plus, elle doit être effectuée sans engagement. Le fichage bancaire ne doit pas y faire exception. Dans le cas où un dossier n’est pas validé par une banque ou un organisme de crédit, le FICP peut sans problème effectuer une nouvelle demande auprès d’un autre établissement s’il en a envie et autant qu’il en a envie. Toutefois, il peut s’avérer nécessaire d’effectuer quelques ajustements dans la demande (en incluant par exemple une garantie hypo loc ou un hypothèque) pour minimiser autant que possible les raisons de refus.

Y a-t-il d’autres alternatives pour les FICP ?

Oui, tout simplement parce qu’être fiché à la Banque de France ne signifie pas pour autant être interdit de crédit. Par conséquent, rien n’empêche un FICP de trouver recours auprès d’un emprunteur autre que les institutions financières françaises en place, telles que les banques ou les organismes de micro crédit.Parmi les solutions à privilégier figurent donc les organismes de prêt étrangers. En effet, il ne faut pas oublier que ce type de fichage n’est applicable qu’auprès de la Banque de France. Par conséquent, un FICP n’est fiché dans une banque aucune, auprès des institutions financières étrangères à partir du moment où il agit en dehors des frontières. On peut l’associer comme tout emprunteur n’ayant jamais connu un incident financier. En se référant auprès de tels établissements, il peut alors voir son dossier accordé sans problème.Néanmoins, il convient ici de prendre les précautions nécessaires, car emprunter à l’étranger n’est pas une mince affaire. D’abord parce que les règles fiscales appliquées ne sont pas nécessairement identiques à celles de la France. Et surtout parce que les possibilités de non-dits qui peuvent rapidement doubler la note, ainsi que les risques d’arnaques ne sont pas négligeables. C’est la raison pour laquelle il faut autant que possible privilégier les établissements de prêt de l’Union Européenne et surtout de se méfier des emprunteurs des pays africains.

Dans cette même perspective, un FICP peut se tourner vers une forme de prêt moins structurée. Il s’agit nul autre que le crédit de particulier à particulier (ou prêt PAP). Comme son nom l’indique, le créancier est un simple particulier qui est disposé à accorder un crédit auprès d’un autre particulier. Contrairement aux banques, celui-ci ne se préoccupera généralement pas des incidents de paiement antérieurs dont son futur débiteur a été victime. En contre partie, il faut prévoir des conditions de remboursement moins aisées (taux d’intérêt plus important, délai de remboursement plus écourté, etc.) Le particulier créancier peut être un français, ou d’origine étrangère. Comme précédemment, des précautions s’imposent pour les emprunteurs étrangers.Il existe également des cartes de paiement pour FICP, lesquels peuvent effectuer des retraits, des paiements et des virements sous certaines conditions. Ces cartes de paiement majoritairement payantes permettent alors aux personnes fichées à la Banque de France de jouir d’une identité financière relativement classique, afin de faciliter leurs quotidiens. Enfin, la dernière option repose sur le défichage pur et simple. En parvenant à sortir du fichage bancaire, l’emprunteur ne fait plus l’objet de restriction quelconque. Ainsi, il redevient comme un simple particulier sans antécédent, ce qui jouera en sa faveur auprès des créanciers et établissements financiers les plus chevronnés qui dans leurs politiques, ne sont tout simplement pas ouverts aux FICP.

Pour rejoindre les circuits de prêt classique, il pourra alors procéder à un remboursement de tous ses impayés. En régularisant ces derniers, l’incident de paiement n’est plus, car le créancier ayant fait l’objet d’un retard de paiement est obligé d’informer la Banque de France sur l’évolution de la situation pour un effet immédiat de désincription. Autrement, l’emprunteur devra attendre la levée du fichage, laquelle survient dans un délai de 5 ans à 8 ans, respectivement pour les Procédures de Rétablissement Personnel avec ou sans liquidation judiciaire d’une part et d’autre part pour les plans conventionnels de redressement.



Simulation en ligne
simulation La simulation vous permet de savoir si vous pouvez prétendre à un crédit ou à un rachat de crédit en étant fiché au fichier des incidents de remboursement de crédit aux particuliers. Vous pouvez ainsi parcourir les simulations rapidement et comparer les offres qui vous sont faites pour tenter d'obtenir le meilleur taux possible sur internet sans vous déplacez de chez vous en quelques clics.
En savoir plus >>

Rachat de crédit pour FICP
rachat de credit ficp Le rachat de crédit permet de regrouper tous ces emprunts en un seul et unique prêt qui englobe tous les autres et permet ainsi de n'avoir plus qu'un seul interlocuteur. Vous pouvez également profiter du rachat pour renégocier les modalités de remboursement par exemple en diminuant les paiements mensuels et ainsi retrouver immédiatement du pouvoir d'achat (qui sera pris sur la durée).
En savoir plus >>

Crédit pour FICP
credit ficp Avoir un crédit quand on est fiché au fichier FICP n'est pas une mince à faire. Cependant, le fichage bancaire n'est pas rédhibitoire. Cette information n'est là que pour prévenir les établissements bancaires mais n'est en rien un frein absolu au crédit. Ce qu'il faut le plus souvent, c'est apporter une ou plusieurs garanties solides ou montrer tout du moins qu'on est une personne sérieuse.
En savoir plus >>

Le fichage FICP
fichage ficp Le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers contient les informations sur l'incident de fichage. Le nom, prénom adresse, ainsi que des informations permettant aux banques de savoir ce qu'il s'est passé. Cette information est conçu à la base pour protéger les personnes du surendettement. Mais ce fichage bancaire est trop souvent perçu comme un poids difficile à porter.
En savoir plus >>

Banque pour FICP
banque ficp Trouver une banque qui accepte de donner un crédit à une personne qui se trouve fiché à la Banque de France comme FICP n'est pas facile. Mais le fichage n'étant pas une source sûr de refus, il vous est toujours possible d'avoir un prêt malgré le FICP. Le tout est de bien faire les choses en comprenant d'abord comment marche le système. Pour mieux pouvoir répondre à la demande des organismes.
En savoir plus >>

Les moyens de paiement pour FICP
les moyens de paiement Aujourd'hui, être fiché au fichier FICP oblige parfois à rendre son carnet de chèques, sa carte de crédit et parfois même tous ces moyens de paiement. Il est toute fois possible d'exiger un carte de retrait simple car cela est considéré comme un dû social qu'il vous est en droit de réclamer. Il est cependant possible d'avoir un palliatif à l'interdiction. Il existe des moyens de paiement simple.
En savoir plus >>



Les derniers articles

Autorisation de découvert avec fichage FICP
Autorisation decouvert ficp Vous êtes fichés au fichier FICP et souhaitez bénéficier d'un découvert normalement autorisé ? Sachez que des règles biens spécifiques régies le découvert autorisé surtout en matière de fichage bancaire au fichier FICP des remboursement de crédits aux particuliers. Certaines lois sont notamment en faveur des personnes fichés.
En savoir plus >>

Quelles sont les conditions du fichage FICP pour 5 ans ?
Ficp 5 ans Vous souhaitez savoir quelles sont les conditions qui permet un fichage maximum de 5 ans dans le Fichier des Incidents de Paiement des Crédits aux Particuliers ? Il existes certains cas en effet qui permet de limiter le fichage à 5 ans maximum. De fait, après cette période, le fichage sera levé automatiquement sans rien faire.
En savoir plus >>

Quelles sont les conditions du fichage FICP pour 8 ans ?
Ficp 8 ans La durée des fichages Ficp n'est pas toujours la même. Elle varie selon le cas qui a impliqué le fichage. Il existe un cas spécial qui justifie le recours au fichage pour une durée de 8 ans. Ce cas particulier est tout de même donné à l'avis du juge en charge du dossier qui rend son verdict dans le cadre d'un plan de surendettement.
En savoir plus >>

Fichage Ficp que se passe-t-il après 5 ans ?
Ficp 5 ans Après un fichage au fichier FICP, vous êtes inscrit pour une période qui peut varier selon la raison pour laquelle vous êtes fiché. Mais si le fichage n'est pas illimité, quelle est la durée de fichage maximum dans le cas d'un fichage normal ? Quelles sont les raisons qui permet un fichage plus long que la durée normale ? Quelques éléments de réponse dans cet article.
En savoir plus >>



Derniers messages publiés sur le forum

Arlette :
Bonjour, je souhaite faire un rachat de dettes de dossier de surendettement de 50000 pour ne plus être fichée Banque de France.Je travaille, j’ai un fils qui fait des études et je ne peux rien faire pour l’aider.Et moi-même, je ne vis pas car je suis bloquée de partout.Connaissez-vous un organisme qui accepterait de racheter ces dettes et l’étaler afin que je respire.Merci. 03/06/2016 14:45
Lire la discussion >>



Christelle :
Bon jours Ivan Pourrai je avoir ton mailMerci30/05/2016 07:31
Lire la discussion >>



Christelle :
Bon jours j ai besoin de 30000 euro je voudrais me sortir de mes galères et sincèrement je n ai aucun recours Aider moi je suis actuellement sans emploiMerci30/05/2016 07:17
Lire la discussion >>





simulation en ligne