banniere

DERNIÈRES SIMULATIONS RÉALISÉES

Alexandre: 215 000 €
Rachat crédit Propriétaire
à 22:39 le 06/03/2017
Elisabeth: 5 000 €
Rachat crédit Locataire
à 22:33 le 06/03/2017
Ghislaine: 20 000 €
Rachat crédit Propriétaire
à 22:11 le 06/03/2017
Rudinger: 11 000 €
Rachat crédit Locataire
à 22:01 le 06/03/2017





simulation en ligne


Accueil > Crédit FICP



Crédit pour les FICP

credit ficp

Vouloir souscrire à un nouveau crédit alors que l’on est déjà inscrit dans un fichage bancaire peut sembler dérisoire. En effet sur le principe, les organismes de prêt n’accordent pas un crédit à un emprunteur qui n’est déjà pas parvenu à rembourser ses anciennes dettes, et qui par conséquent, s’est rétracté en choisissant de déposer un dossier de surendettement. Toutefois, être FICP n’est pas pour autant une fatalité financière. Il est réellement possible d’obtenir des crédits malgré un tel fichage.

Les avantages de l’ouverture de crédits pour les interdits de crédits

Une inscription au FICP (fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) est une situation handicapante financièrement. Surtout si on perd tous ses moyens de paiement. En effet en tant que fichage bancaire émis et géré par la Banque de France, ce fichier peut-être consulté par tous les organismes de prêt, et constitue un frein aux crédits pour toutes les personnes qui y sont inscrites. Bien que destiné à protéger les particuliers du surendettement, ce fichier bancaire peut alors à l’origine d’un déséquilibre financier au sein d’un ménage. Un défichage FICP automatique s’effectue dans un délai maximum de 5 ans. Durant cette période, il peut s’avérer impossible de concrétiser des projets sur le long et le moyen terme. Il se peut même que dans certains cas, il devienne difficile de joindre les deux bouts à défaut de crédit. Pour pouvoir y remédier le plus rapidement possible, il convient alors de rembourser ses dettes et ainsi se faire effacer du fichier de la BDF. Mais là encore en l’absence de crédit, le remboursement peut être inimaginable, du seul fait que si on a choisi la solution du dépôt de dossier de surendettement – procédure à l’origine de l’inscription au fichier – on n’avait visiblement aucune autre issue financière. Trouver un nouveau crédit autre que celui refusé par les banques et ainsi pouvoir rembourser les prêts à l’origine du fichage sont à envisager sérieusement. À l’issue d’une telle démarche dénommée notamment comme étant le rachat de crédit, il deviendra alors possible de s’offrir un nouveau départ budgétaire, voire obtenir des prêts avantageux auprès des établissements financiers. Dans d’autres circonstances, certains débiteurs souhaitent souscrire à de nouveaux crédits malgré leurs fichages dans le but de financer des projets non liés au remboursement de leurs prêts antérieurs. C’est le cas lorsque l’on a un besoin d’argent urgent, lorsque l’on souhaite bénéficier d’un reste à vivre conséquent ou tout simplement pour pouvoir rééquilibrer le budget du ménage. Profiter d’un prêt autre que celui accordé par les banques classiques représente alors dans ces cas un gain économique considérable, quand on ne peut pas faire usage de sa carte bancaire. C’est notamment le cas avec les prêts souscrits à l’étranger, ceux de Particulier à Particulier ainsi que pour les crédits sociaux personnels.

Le rachat de crédit, pour redonner vie au budget du ménage

Quand les banques traditionnelles se refusent d’accorder un crédit, un interdit bancaire peut recourir au système des rachats de crédit pour obtenir de l’argent. Cette forme de restructuration budgétaire peut concerner les crédits à la consommation, les prêts personnels, les dettes familiales, le crédit revolving, les prêts immobiliers, les dettes sociales et fiscales, etc. Le montant obtenu grâce à cette forme de prêt peut par ailleurs servir pour épargner, pour investir, pour augmenter le niveau de trésorerie ou encore pour réduire le taux d’endettement du ménage.En tant que formule de crédit, le regroupement de prêts tient en compte l’existence d’un emprunt dont il convient alors de rembourser. La différence offerte par le rachat contrairement aux prêts classiques antérieurs souscrits par le débiteur repose, en revanche, sur le concept de prêt unique, avec une mensualité allégée, un nouveau plan d’amortissement ainsi qu’une échéance rallongée. L’idée est de prendre en compte la capacité de remboursement réelle de l’emprunteur. En plus du remboursement de ses prêts antérieurs, ce dernier pourra bénéficier d’une trésorerie complémentaire pour financer d’autres projets de son choix.Cette forme de crédit pour FICP s’adresse aux particuliers de toutes les catégories d’âge et socioprofessionnelles, qu’ils soient propriétaires ou non et qu’ils exercent une activité professionnelle libérale ou non. Elle connaît surtout un engouement grandissant auprès des contribuables victimes d’un malendettement, et est alors considérée comme un prêt de « seconde chance ». L’existence d’une garantie (une hypothèque ou une caution) et d’un revenu stable (CDD, fonctionnaire, etc.) peut, par ailleurs, jouer en faveur du débiteur dans l’obtention d’un rachat de crédit.

Dans le cadre d’un rachat de crédit, les propriétaires restent incontestablement les plus nantis. On parlera alors de regroupement de crédits hypothécaires, lequel pourra être utilisé pour rembourser les prêts antérieurs tout en bénéficiant d’une trésorerie conséquente afin de financer de nouveaux projets immobiliers ou non. Les locataires, quant à eux, peuvent également se tourner vers le rachat de prêt, en faisant valoir dans leur dossier des garanties telles que « l’Hypo Loc », en plus de leurs bonne foi et de leurs engagements à honorer leurs dettes. Ce faisant, ils pourront améliorer leurs capacités d’épargne, bénéficier d’un meilleur reste à vivre, financer des événements de la vie (mariage, divorce, études des enfants, départ à la retraite, etc.) et faire l’acquisition d’autres biens de consommation (y compris les autos, les équipements high-tech et électroménagers, etc.)

Obtenir un crédit à l’étranger, une solution à envisager

Se tourner vers les pays frontaliers reste également une solution envisageable pour les interdits bancaires. Cela vient du fait que l’interdiction de crédits ne s’adresse qu’aux établissements bancaires français. Le fichage FICP étant géré par la Banque de France, sa consultation n’est ouverte qu’aux créanciers de l’Hexagone. En choisissant de ne pas passer par les banques françaises, il devient alors possible de souscrire à de nouveaux prêts tout en ayant un dossier de crédit vierge de toute forme d’impayés, et ce, en toute légalité.Toutefois, la solution de l’étranger n’est pas à choisir à la légère. Et pour cause, le contexte financier tout comme les règlements fiscaux appliqués ne sont pas les mêmes qu’en France. Quand les portes du crédit se ferment dans l’Hexagone, l’idée est alors de s’orienter autant que possible vers les pays frontaliers tels que la Suisse, le Luxembourg, la Belgique, etc. Même si ces pays détiennent des fichiers d’impayés différents de ceux de la Banque de France, il est en revanche possible d’y trouver des conditions de prêt relativement similaires à celles offertes à l’intérieur des frontières. De plus, les banques européennes peuvent être mises en concurrence, ce qui reste fortement avantageux pour les débiteurs surendettés. Pour que votre crédit FICP à l’étranger soit accordé, n’hésitez pas à faire valoir de solides garanties telles que des titres de propriété, des cautions, des biens de valeur, etc. Pour décrocher un prêt rapide, privilégiez également l’obtention d’un emploi ou d’un lieu de résidence dans ces pays de prêt, notamment si vous souhaitez bénéficier d’un montant conséquent (crédit immobilier, par exemple).

Les crédits sociaux, des conditions de remboursement avantageuses

Quand on est FICP, il se peut que l’on ne souhaite pas s’engager dans des prêts importants. Et pour cause, un tel fichage peut être assimilé à une dette morale qui ne s’effacera que si l’on parvient à rembourser ses prêts. Si vous ne souhaitez donc pas dans l’immédiat profiter d’une trésorerie importante ni financer des projets d’envergure (tels que l’achat d’une maison, d’une nouvelle voiture, etc.), il est possible de vous orienter vers des microcrédits sociaux, prêts à vous accorder un prêt sans CDI ni fiches de paie à multiples 0, et ce, en considération de votre situation financière !En effet, il ne faut pas perdre de vue que l’inscription au FICP ne poursuit pas un objectif de sanction, mais plutôt d’information au regard des « mauvais payeurs », et ce, à destination des établissements de prêt. Il suffit alors parfois de démontrer votre bonne foi à honorer vos nouvelles dettes pour que des associations de microcrédit accordent votre dossier de prêt. C’est même afin de venir en aide aux exclus du système financier victimes d’un malendettement (à l’issue d’un divorce ou d’une séparation, d’un chômage, d’un veuvage, etc.) que ces crédits sociaux légaux ont été mis en place. Ainsi, les organismes de crédit tels que la CAF accordent des prêts pour les FICP à la recherche d’aide pour financer certaines dépenses de la vie quotidienne. Il est par exemple possible de financer les travaux dans sa maison, de faire réparer sa voiture, d’acheter certains équipements électroménagers, ou régler les impayés de l’EDF grâce aux microcrédits sociaux personnels ainsi que les prêts à taux zéro de la CAF. Étant par définition destinés aux plus défavorisés, ces crédits tout comme l’étude du dossier de prêt ne prennent pas en compte un fichage bancaire.

De même, il est possible de bénéficier de micro crédits avec de petites mensualités grâce à l’ADIE. Cette forme de crédit est notamment destinée aux entrepreneurs demandeurs d’emploi qui souhaitent monter leurs propres entreprises. L’idée est alors d’aider ces demandeurs d’emploi dans leurs réinsertions professionnelles, en leur donnant un coup de pouce quant à leurs projets d’entrepreneuriat. Ce faisant, les FICP victimes d’un chômage brusque ainsi que ceux ne parvenant pas à se trouver un poste stable peuvent désormais jouir d’un revenu stable et ainsi retrouver leur solvabilité. En bénéficiant d’un nouvel emploi, ils pourront honorer leurs dettes antérieures afin de sortir de leurs situations de surendettement, financer des projets de leurs choix, voire commencer à réaliser des épargnes. Grâce à ces formules de crédit social, le prêt n’est pas alors source d’endettement complémentaire. Il s’agit bien au contraire d’une main tendue en faveur des victimes de la spirale infernale de l’endettement, du fait que les conditions de remboursement sont nettement plus avantageuses. De plus, il devient même possible d’envisager une « fructification » du micro crédit accordé.

Le prêt PAP, une solution palliative intéressante au crédit

Le fichage bancaire s’adresse aux banques et aux établissements financiers. Par conséquent, le fait d’être FICP ne vous empêche en rien de recourir à des prêts auprès des particuliers. Le prêt PAP ou de particuliers à particuliers est une formule attractive quand on a un besoin d’urgent pressant. D’ailleurs en vous tournant vers vos proches – famille, ami, collègue, etc. – vous pouvez bénéficier de conditions de remboursement intéressantes, voire sans taux d’intérêt si l’échéance est relativement courte ou le montant limité.Quoi qu’il en soit, l’idée est de profiter d’un prêt en toute transparence tout en faisant valoir votre engagement à honorer vos dettes, quand bien même vous avez des affinités avec votre emprunteur. D’ailleurs, il ne faut pas perdre de vue qu’il existe des règles inhérentes à la fiscalité qu’il convient de respecter dans cette forme de crédit. C’est notamment le cas avec les taux d’intérêt, lesquels ne devront pas excéder celui d’usure. Pour que votre engagement en soi un, n’hésitez donc pas à rédiger un contrat de prêt en présence d’un notaire. Ce document, mentionnant notamment le coût des mensualités, la somme à rembourser et le montant des intérêts fera office de preuve en cas de litiges.Le prêt de particuliers à particuliers peut néanmoins présenter des risques. Ainsi, il convient d’être très méfiant vis-à-vis des offres de crédit alléchantes proposées sur Internet par des particuliers. L’arnaque peut se présenter sous forme d’avance d’argent pour couvrir les frais par exemple. Il faut également être prudent quant aux informations à divulguer auprès des tiers inconnus, notamment les informations financières qui peuvent être exploitées par des personnes malveillantes. Si vous n’avez pas dans votre entourage un prêteur de confiance alors que vous souhaitiez vous lancer dans un prêt PAP, il est nettement préférable de vous orienter vers des plateformes de crédit. Cela étant, bien qu’offrant une alternative aux banques pour les demandes de prêt personnel, il se peut que ces dernières requièrent des justificatifs similaires aux établissements financiers traditionnels, tels qu’une garantie, un CDI, un revenu stable conséquent, etc. Dans certains cas, ces plateformes de prêt PAP consultent même les données des inscriptions bancaires au détriment des FICP.



Peut-on emprunter sur Prêt d’Union en étant FICP ?
Prêt d'union ficp Vous avez du mal à trouver un prêt car vous êtes fichés au fichier FICP ? C'est normal, ce fichage est pas complètement rédhibitoire dans l'obtention d'un financement mais presque. Le prêt d'union peut être une solution alternative au crédit classique et permet peut être une sortie rapide du fichage pour vous.
En savoir plus >>

Le micro crédit pour FICP
Micro credit pour les ficp Quand il est difficile d'obtenir un financement avec un fichage FICP, il existe des solutions alternatives. Ces solutions sont parfois simples et plus proches de nous qu'on le croit. Le micro crédit est une aide financière rapide et il est facile de savoir si on a le droit ou pas d'y avoir accès. Voici quelques explications pour savoir comment faire pour obtenir un micro crédit FICP.
En savoir plus >>

Crédit urgent pour les FICP
credit ficp urgent Vous avez besoin d'un crédit de toute urgence et vous êtes fiché au fichier des FICP ? Voici comment obtenir un financement malgré le fichage Banque de France. Les solutions ici ne sont pas miraculeuses. Ce sont des solutions pragmatiques et efficaces. Mais il il y a des contres parties à ces financement qui ne sont pas toujours évident.
En savoir plus >>



simulation en ligne