banniere

DERNIÈRES SIMULATIONS RÉALISÉES

Quentin: 1 500 €
Rachat crédit Locataire
à 21:39 le 09/04/2020
Damien: 300 €
Rachat crédit Locataire
à 20:42 le 09/04/2020
Muriel: 6 000 €
Rachat crédit Locataire
à 15:59 le 09/04/2020
Nathalie: 2 000 €
Rachat crédit Locataire
à 15:47 le 09/04/2020





simulation en ligne


Accueil > Rachat de crédit FICP > Rachat de crédit locataire



Rachat de crédit pour les locataires fichés FICP

rachat de credit locataire

Une inscription au FICP (Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers) reste une situation très difficile à gérer. En effet, les chances pour pouvoir emprunter avec un fichage à la Banque de France sont minimes. Toutefois sous certaines conditions et avec un dossier bien étudié, il est possible de contracter un rachat de crédit pour FICP, même si l’on est locataire.

Les locataires FICP et le regroupement de crédits

Le fait d’être locataire n’est pas favorable dans l’obtention d’un crédit. La situation devient encore plus difficile lorsque l’on est tenu en plus de gérer des échéances de prêt ainsi que des dettes personnelles ou fiscales importantes. Et cela peut s’empirer quand on fait déjà l’objet d’un fichage bancaire ! Sur le principe en effet, aucun organisme de prêt ne consentira à accorder un crédit à un particulier qui n’est pas parvenu par le passé à honorer ses dettes. Et si celui-ci ne peut pas se prévaloir d’une garantie solide pour soutenir son dossier, telle qu’une hypothèque ou une caution du seul fait qu’il est lui-même locataire de son logement, obtenir un crédit dans ces conditions reste quasi impossible. Aussi, la solution du crédit peut donc sembler inimaginable pour les locataires souhaitant être radiés du fichage bancaire, à moins qu’ils ne parviennent à rembourser leurs dettes autrement. Pourtant, être FICP locataire et bénéficier d’un rachat de crédit reste envisageable. Et pour cause, il existe des Intermédiaires en opération de Banque qui choisissent de se consacrer à de telles situations, en se réservant néanmoins le droit de bénéficier d’un maximum de garanties quant aux remboursements de leurs prêts.Parmi les formules qui connaissent un engouement auprès du public figure le rachat de crédit « hypo loc ». Il s’agit d’une garantie assimilée notamment à un outil financier de solidarité entre les générations. En d’autres termes, cette formule est principalement exploitée par les parents propriétaires qui se portent caution auprès des organismes de prêt. L’emprunteur sera alors généralement un futur héritier du bien immobilier apporté en garantie par ses parents, et ce, d’un commun accord avec sa fratrie. D’une manière générale, l’emprunteur pourra se prévaloir d’un montant total maximal de rachat équivalent à 50 % hors impôt, soit 70 % du bien.

Le rachat de crédit locataire étant adressé uniquement aux locataires, cela suppose par ailleurs qu’aucune dette immobilière ne sera considérée dans le regroupement de prêts et les créances seront purement d’ordre financier. Il s’agit exclusivement d’un rachat de crédit à la consommation, y compris les découverts bancaires, les prêts personnels, les crédits auto/ moto, les crédits renouvelables, les emprunts classiques, les retards de paiement, etc. Pour sortir du fichage bancaire, le rachat de prêt « hypo loc » offre alors aux débiteurs locataires la possibilité d’assainir et d’équilibrer leur budget en rachetant leurs dettes en contrepartie d’une mensualité moins importante. Le locataire aura affaire à un seul créancier – l’établissement de rachat de prêt – et à une seule dette à honorer – le crédit restructuré. Le taux de remboursement est unique, le montant revu à la baisse, et le délai d’échéance rallongé.

Le rachat de crédit pour locataire, pour assainir le budget du ménage

Le rachat de crédit pour locataire a pour principal objectif de permettre au locataire de rembourser ses dettes et sortir d’une situation de surendettement. Ce faisant, le fichage FICP à son égard peut être levé et il pourra contracter de nouveaux crédits s’il en a envie. Cela étant, le rachat de prêt offre des avantages autres que ceux du défichage de la Banque de France, lequel est d’ailleurs déjà d’un intérêt non négligeable. En tant que formule de regroupement de prêts, le rachat de crédit pour locataires vise alors à réduire le montant des mensualités. Ainsi, le débiteur peut améliorer son pouvoir d’achat et non pas devoir jongler entre les revenus et les dépenses mois après mois. Les conditions de remboursement du nouveau prêt sont adaptées à sa situation financière actuelle, ce qui lui laisse un reste à vivre correct lequel l’empêchera de descendre au-dessous d’un seuil de pauvreté intolérable. Le surendettement n’est donc pas une fatalité grâce à cet outil de restructuration financière. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un FICP locataire sort de sa situation grâce au rachat de crédit, et par la suite parvient même à réaliser une épargne conséquente. C’est notamment le cas des débiteurs victimes d’un malendettement lié à des circonstances de la vie – divorce, veuvage, départ à la retraite, chômage brusque, etc. –, mais qui en général, parviennent à gérer leurs budgets. Enfin, il n’est pas à rappeler qu’une renégociation financière peut ouvrir à un emprunt supplémentaire, sans devoir pour autant accroître l’endettement du ménage. En effet, le nouvel emprunt sera automatiquement intégré dans le rachat avec des conditions de remboursement avantageuses. Un FICP locataire pourra alors concrétiser de nouveaux projets grâce au regroupement de prêts.



simulation en ligne